15h-16h30 / Etang
Cette formation composée de Benat Achiary, Michel Queuille et Julen Achiary propose un concert tout en nuance et en intensité.
Ce concert sera précédé de la restitution des ateliers du groupe de chanteurs amateurs accompagné par Benat Achiary.

Samedi / 23h / Salle des fêtes / Nontron

Artús  vient du celtique « ARZH » signifiant OURS (ORS en occitan).
Notre « cousin sauvage » nous confronte à la nature, à notre nature, il est le reflet de notre civilisation et de notre acceptation de l’autre.

Artús génère une musique radicale, enracinée, tribale et ethnique. Véritable fruit d’un laboratoire d’expérimentation, cette musique est une sorte d’application musicale de la recherche d’identité, la rencontre de musiques d’essence patrimoniale gasconne et des musiques actuelles (rock indé, rock in opposition, électroacoustique).

 

Alexis Toussaint : batterie / Matèu Baudoin : chant, violon / Romain Baudoin : vielle à roue / Pairbon (Romain Colautti) : basse / Nicolas Godin : percussions, guitare  / Tomàs Baudoin : chant, tambourin à corde, Dark Energy

Samedi / 22h / Salle des fêtes / Nontron

Super Parquet a choisi de mêler les instruments rustiques aux musiques expérimentales pour créer une musique de bal qui mène à la transe. Le groupe mêle allègrement musiques traditionnelles du Centre France et musiques expérimentales électroniques. Portée par cinq musiciens audacieux, la musique traditionnelle d’Auvergne flirte avec le psychédélisme, aboutissant à une musique exaltée qui court les festivals, les fêtes et les bals. Armés d’instruments locaux traditionnels (banjo, boîte à bourdons ,cabrette) rehaussés de machines, les musiciens de Super Parquet parviennent à créer des sons répétitifs et hypnotiques qui favorisent les déhanchés…

Julien Baratay : Voix, machines // Antoine Cognet : Banjo // Simon Drouhin : Machines, boite à bourdons // Louis Jacques : Voix, Cabrette // Léo Petoin: Clef de voûte du son.

Samedi / 21h / Salle des fêtes / Nontron

Joueur de vielle à roue électrique, Guilhem Desq nous propose un voyage sonore autour d'un instrument traditionnel qu'il réactualise.
S'il puise son énergie dans la tradition de son instrument, c’est surtout dans les musiques d'aujourd'hui et l’improvisation qu’il tire son inspiration. Il ne cesse d’explorer les possibilités sonores quasi-infinies de la vielle à roue pour créer un univers où se mélangent lieux et époques, nous propulsant ailleurs.

20h / Salle des fêtes / Nontron

Domicilié à Périgueux, Dolàn Xakὸ est un compositeur dont le style relève du trip-hop, une variante expérimentale de la Breakbeat, subtil mélange entre hip-hop et musique électronique. Amoureux de culture occitane, Dolàn Xakὸ a bénéficié en 2016 du dispositif "Scènes d’Aqui" piloté par l’Agence culturelle. Ce dispositif qui s’adresse aux artistes aquitains toutes disciplines confondues, vise à favoriser la création d’œuvres en lien avec la mémoire occitane. S’appuyant sur l’importante collection de vinyles occitans dont dispose la structure, Dolàn Xakὸ a entrepris de créer un album mélangeant musiques traditionnelles occitanes et musiques électroniques. A base de samplings, et autres nouvelles technologies musicales, cet album est une manière de promouvoir la culture occitane auprès d’un public jeune réceptif aux musiques actuelles.

Lors de cette soirée, il donnera à entendre une musique expérimentale teintée d'oc, entre Abstract Hip Hop, Trip-Hop et Downtempo.

16h30-17h30 / Plateau des Couteliers - chapiteau / Nontron

Un hommage vibrant à Marcela Delpastre, poétesse du Limousin.

Poétesse et paysanne née en 1925 à Germont, en Limousin, Marcela Delpastre a cultivé seule sa terre et élevé son bétail, tout en se consacrant à un travail d'écriture en occitan et en français. Sa poésie qualifiée de "symphonie élémentaire" par Philippe Gardy est bâtie sur le modèle des psaumes. En forme de continuum, ses textes adoptent un mode incantatoire qui touche au plus profond de l'être. Autour de l’œuvre de cette figure immense, Bernat Combi (voix, bourdons, percussions) et Maurice Moncozet (rebecs, flutes, percussions) proposent un voyage poétique initiatique dans l'œuvre de cette figure de la culture occitane. 

Matin / Place du marché / Nontron
Après-midi / Cour de l'école / Nontron
Diffusion musicale en plein air

Sur le principe du cinéma-paradiso, SonoParadiso est un dispositif de diffusion de créations radiophoniques, un camping-car sonore équipé qui sillonne chemins et sentiers à la rencontre du public pour transmettre la vaste notion d’écologie sonore. Dans une cour d’école, dans un centre culturel, sur le parvis d’une église, dans une friche industrielle, au coin d’une forêt… SonoParadiso diffuse un répertoire inédit toujours renouvelé, au contenu exigeant et surprenant.
SonoParadiso propose l’écoute de créations sonores marquées par des approches d’auteurs diverses à travers des compositions, des pièces radiophoniques, des paysages sonores…

20h / Salle des fêtes / Nontron
Concert

Ce duo composé de Christophe Célérier (accordéon diatonique, violon, chant) et de Paul Jochmans (rythmique, chant) propose de revisiter les chants occitans à danser.
De la scottish à la mazurka, en passant par le rondeau et la bourrée, Christophe (chant, guitare, diato, violon) et Paul (chant, percussion) proposent une interprétation instrumentale et vocale rythmée du répertoire de bal traditionnel occitan.
A écouter, à danser ou à bouléguer, "Fai coma tu vò'es ! "

18h / PEMA-Château / Nontron
Vernissage en musique avec 3615 Tout courT

Cette exposition est à vivre comme une plongée au cœur des ateliers des métiers d'art.
Il s’agit d’une exposition sensible qui convoque et met à contribution les cinq sens. Elle présente les gestes, les odeurs, les matériaux, les sons, les images des ateliers, aux côtés des créations qui y naissent.

Exposition du 20 mai au 2 septembre - PEMA - Nontron
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h
Entrée libre et gratuite (accès handicapés)
Renseignements : 05 53 60 74 17 / www.metiersdartperigord.fr

21h / Salle des fêtes / Nontron
Concert


Entre tradition occitane et musique noire, Moussu T e lei Jovents réinvente la chanson marseillaise et porte l'étendard d’une Provence maritime et portuaire, cosmopolite et fière de son histoire.
Créé en 2004 par deux membres des Massilia Sound System, Tatou et Blu, Moussu T e lei Jovents s'inspire du melting-pot marseillais des années trente où les chansons provençales côtoyaient les opérettes marseillaises de Vincent Scotto et les musiques noires alors en pleine explosion (blues et jazz mais également musiques des Antilles et du Brésil). Sur cette musique cosmopolite, le groupe compose un nouveau répertoire en occitan ou français, à l'image du littoral provençal, de Marseille ou de La Ciotat : traditionnel et moderne, local et universel, nostalgique et boulégant. Altérité et confrontation qui, pour Moussu T e lei Jovents, restent le passage obligé pour embrasser le réel afin que face à la globalisation commerciale de la planète, émerge, en réponse, le libre et fraternel dialogue des peuples.